L’Académie Jeanne d’Arc tient à reconnaître que nous sommes situés sur les terres traditionnelles et non cédées du peuple Anishinaabe Algonquin. Nous apprécions notre responsabilité de respecter, d’honorer et de maintenir ces terres. Dans la culture algonquine, les invités reconnaissent l’hospitalité de leurs hôtes en entrant sur leur territoire. Forte de cette tradition, l’Académie Jeanne d’Arc remercie respectueusement le peuple Algonquin de nous accueillir sur ses terres ancestrales.